L'EFT, l'indépendance émotionnelle au bout des doigts

Dernière mise à jour : nov. 15



J'ai découvert l'EFT il y a fort fort longtemps. Avant même que je ne connaisse la naturopathie. J'avais une vingtaine d'année à l'époque, je vivais un moment difficile et j'avais une très mauvaise estime de moi. C'était la grand période des blogs que je lisais assidument et en particulier celui de Gala Darling, qui parlait beaucoup de développement personnel, de mode et de tapping (autre petit nom de l'EFT).



Je viens de retrouver la vidéo en question et elle a été publié il y a 14 ans, ça me rajeuni pas tout ça 🧓🏻


J'avais adoré ! J'ai fait du tapping quelques temps...et puis je suis passée à autre chose.


Avance rapide quelques années plus tard, fraîchement formée à la naturopathie je ressens le besoin d'avoir une technique supplémentaire pour accompagner les émotions de mes clients. Je me souviens de l'EFT et décide de me former.


L'EFT, la définition


EFT vient de l'acronyme anglais Emotional Freedom Technique, qui signifie technique de libération émotionnelle en français.


Concrètement, c'est une série de tapotement sur des points précis appelé aussi méridiens d’acupression. En même temps que les tapotements, des mots sont posés autour d’une émotion que vous vivez ou d’un souvenir précis. En gros, on vient activer l'émotion via la parole et les tapotements viennent à apaiser le système énergétique et nerveux.


L’objectif est de calmer des émotions négatives ou des douleurs physiques en les remettant en circulation. Gary Craig, le fondateur de cette technique explique qu'une émotion négative est comme bloquée dans notre système énergétique et l’EFT va permettre de la remettre en mouvement et donc de la libérer.


Dans quels cas peut-on faire une consultation en EFT ?


L'EFT peut-être utilisé dans un très grand nombre de situations et à n'importe quel âge. Les résultats de cet outil thérapeutique sont souvent qualifiés comme rapides et efficaces sur le long terme dans le traitement des déséquilibres psychologiques, physiques, émotionnels et comportementaux.


Voici une liste non-exhaustive de motifs dont le résultat a été confirmé par des études :

  • L’anxiété, la dépression et le syndrome de stress post-traumatique (SSPT) [1]

  • Les maladies chroniques [2]

  • Les performances sportives [3]

  • Les phobies [4]

  • Les addictions [5]


Vous retrouverez ici la liste de toutes les études publiées à ce jour sur la psychologie énergétique et notamment l’EFT.


Voici quelques exemples de motifs de consultation que j'ai reçu en cabinet : troubles du sommeil, phobie des déplacements en voiture, deuil, préparation à un examen, trouble de l'image corporelle, confiance en soi, troubles du comportement alimentaire et bien d'autres.


Comment se passe une séance EFT ?


La séance commence par un moment d'échange entre vous et moi autour de votre motif de consultation afin d'identifier avec précision l'origine de l'émotion négative ou de la douleur physique.


Nous sommes installés face à face à une distance confortable pour vous et moi. Je vous propose alors d'évaluer l'intensité de l'émotion avant de commencer la ronde (série de tapotement). Cela va nous permettre de savoir si l'émotion s'apaise et à quelle allure.


Ensuite commence la ronde, je tapote sur moi et vous tapotez sur vous. J'énonce des phrases issues de notre échange que vous répétez après moi. Des souvenirs ou des pensées peuvent surgir ainsi que des larmes et des bâillements. Tout cela est normal et signale que l'émotion se libère peu à peu. Une fois l'émotion redescendue, nous prenons quelques minutes pour intégrer tout ce qu'il s'est passé lors de la séance.


Je recommande de prévoir un temps calme après votre séance et de ne pas reprendre la voiture immédiatement.


Ma formation

Mon expérience


Je vous écrit avec maintenant 3 ans de recul sur cette pratique et je dois avouer que je l'aime beaucoup. Je l'intègre très régulièrement dans mes accompagnements en naturopathie pour accueillir ou accueillir certaines émotions difficiles.


Plus récemment, j'ai crée une série de vidéos EFT pour le coffret bien-être de Takapulse dont les premiers retours sont très encourageants.


Quelques ressources


Vous retrouverez des séances que j'ai créé sur ma chaîne Youtube ainsi que sur Instagram. N'hésitez pas à vous abonner si ce n'est pas encore le cas.

Retrouvez chaque année le Congrès Virtuel EFT organisé par Noëlle Cassan et Maria Annell, c'est un excellent moyen de découvrir cette technique auprès de professionnels francophones formés.


Si vous êtes intéressé par une séance de libération émotionnelle en présentiel ou à distance avec moi, vous pouvez prendre rendez-vous directement sur Médoucine.



J'espère que cet article vous sera utile, si c'est le cas, n'hésitez pas à le dire autour de vous en le partageant 🤲🏻


Comme on dit chez les anglophones, sharing is caring* !








Traduction : partager, c'est aimer !


Sources

[1] Bach D, Groesbeck G, Stapleton P, Sims R, Blickheuser K, Church D. Clinical EFT (Emotional Freedom Techniques) Improves Multiple Physiological Markers of Health. J Evid Based Integr Med. 2019 Jan-Dec;24:2515690X18823691. doi: 10.1177/2515690X18823691. PMID: 30777453; PMCID: PMC6381429. [2] Kalla M, Simmons M, Robinson A, Stapleton P. Making sense of chronic disease using Emotional Freedom Techniques (EFT): An existential view of illness. Explore (NY). 2020 Jul-Aug;16(4):214-224. doi: 10.1016/j.explore.2020.03.006. Epub 2020 Mar 17. PMID: 32335005. [3] Church, D. (2009). The effect of EFT (Emotional Freedom Techniques) on athletic performance: A randomized controlled blind trial. The Open Sports Sciences Journal, 2, 94-99. [4] Kalla, M. & Stapleton, P. (2016). How Emotional Freedom Techniques (EFT) may be utilizing memory reconsolidation mechanisms for therapeutic change in neuropsychiatric disorders such as PTSD and phobia: A proposed model. Explore: The Journal of Science and Healing, in press. [5] Church, D., & Brooks, A. J. (2013). The Effect of EFT (Emotional Freedom Techniques) on psychological symptoms in addiction treatment: A pilot study. International Journal of Scientific Research and Reports, 2(2).



Crédit photo : Noah Buschler pour Unslpash

138 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout